Cotisations sur les indemnités journalières

Les indemnités journalières en cas de maladie ou d'accident ne sont pas soumises à l'AVS. Les employeurs n'effectuent pas de déductions de cotisations aux assurances sociales et ne spécifient donc pas les indemnités journalières dans le décompte annuel pour la caisse de compensation.

  • Éviter les lacunes de cotisation

    Un(e) employé(e) percevant des indemnités journalières pendant une durée prolongée, ne remplit peut-être plus l'obligation de cotiser durant l'année en cours. Une lacune de cotisation ne peut être remarquée qu'à la retraite et peut entraîner une réduction de la rente. Les salariés concernés doivent s'annoncer auprès de la caisse de compensation de leur canton de domicile pour clarifier la situation.

  • A-t-on toujours droit aux allocations familiales en cas de maladie?

    Une personne qui est en incapacité totale de travail en raison d'une maladie, perçoit encore des allocations familiales pendant le mois en cours et les trois mois suivants. Ensuite, le droit aux allocations n'est maintenu que s'il y a encore versement d'un salaire soumis à cotisations AVS.

Vous êtes ici: